Actualisé: 24 juin 2024
Nom: Sergeyev Oleg Sergeyevich
Date de naissance: 5 janvier 1984
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Limites actuelles: Contrat d’engagement
Phrase: Peine de 6 ans et 4 mois d’emprisonnement, avec privation du droit de se livrer à des activités liées à la direction et à la participation aux travaux d’organisations religieuses pendant une durée de 3 ans, avec restriction de liberté pour une durée de 1 an 6 mois, une peine d’emprisonnement est considérée comme un sursis avec une période probatoire de 5 ans

Biographie

En novembre 2021, Oleg Sergeyev est devenu la cible des forces de l’ordre. Deux ans plus tôt, son père, Sergey, avait également été persécuté. La seule raison de ces événements désagréables est la foi en Jéhovah Dieu.

Oleg est né en janvier 1984 à Vladivostok. Alors qu’Oleg était encore enfant, ses parents ont commencé à étudier les Saintes Écritures et à lui inculquer, ainsi qu’à sa sœur cadette, les valeurs bibliques. Plus tard, Oleg a décidé de comprendre lui-même les enseignements religieux. Une étude approfondie de la Bible l’a ensuite incité à s’engager dans la voie chrétienne.

Dans sa jeunesse, Oleg aimait la pêche et l’entretien des voitures. Après l’école, il a étudié à Lesozavodsk (territoire du Primorié) en tant que technicien de centrales et de réseaux thermiques et électriques. Oleg a entretenu des systèmes de sécurité, a travaillé dans diverses entreprises du secteur de l’énergie et, depuis 2016, il travaille comme électricien pour la réparation de sous-stations.

Oleg connaissait sa femme Anastasiya depuis ses années d’école – les deux dernières années d’études, ils étaient assis au même bureau. Anastasiya, comme Oleg, aimait les valeurs chrétiennes depuis sa jeunesse. En 2010, les jeunes se sont mariés. Oleg aime écouter des mélodies de guitare, il a l’intention de maîtriser cet instrument de musique. Anastasiya aimait broder et faire de l’artisanat avec ses enfants. Malheureusement, fin 2023, Anastasiya est décédée dans un accident et trois jeunes enfants ont été laissés à la garde de leur père.

Les poursuites pénales ont eu un impact négatif sur la vie de la famille Sergueïev. Oleg déclare : « À cause de l’incertitude, je vis constamment dans l’attente du prochain stress. » Les parents et les amis des Sergueïev sont perplexes quant à la raison pour laquelle des personnes pacifiques sont persécutées uniquement en raison de leur religion.

Historique de l’affaire

En juillet 2021, la maison de Yuriy Ponomarenko à Luchegorsk a été perquisitionnée. Le Comité d’enquête a ouvert une procédure pénale contre lui, soupçonné d’avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste. En novembre de la même année, dans le cadre de l’affaire Ponomarenko, une nouvelle perquisition a été effectuée au domicile d’Oleg Sergueïev. Il a été inculpé en vertu du même article. En mars 2022, deux autres accusés ont comparu dans cette affaire. Andreï Lyakhov et Nikolaï Dikhtyar ont été inculpés de participation aux activités d’une organisation extrémiste. En juin 2022, une affaire pénale contre les croyants a été portée devant les tribunaux. En décembre 2023, le procureur de la République avait requis des peines de deux à quatre ans avec sursis pour les croyants, mais en janvier 2024, le juge a décidé de reprendre l’enquête judiciaire sur l’affaire. Après trois mois d’audiences, le procureur a requis des peines réelles pour les croyants – de deux à six ans dans une colonie à régime général.