Actualisé: 17 juin 2024
Nom: Kosyanenko Sergey Ivanovich
Date de naissance: 11 juin 1961
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1), 282.3 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 658 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 291 jour en colonie
Phrase: Peine sous forme d’emprisonnement d’une durée de 7 ans avec détention dans une colonie pénitentiaire à régime général, avec privation du droit de s’engager dans des activités liées à la direction et à la participation au travail d’organisations religieuses pendant une période de 3 ans, avec restriction de liberté pour une période de 1 an
Actuellement détenu à: Penal Colony No. 6 in Moscow region
Adresse de correspondance: Kosyanenko Sergey Ivanovich, born 1961, IK No. 6 in Moscow region, Kolychevsky pr-d, 6, g. Kolomna, Moscow region, Russia, 140405

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «FSIN-letter system». Pour payer le service avec la carte d’une banque étrangère, utilisez Prisonmail.

Les colis et colis ne doivent pas être envoyés en raison de la limite de leur nombre par an.

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

Sergueï Kossyanenko est un croyant pacifique de la ville de Znamensk. Il est un maître international du sport et un détenteur de records et plusieurs vainqueurs de tournois russes et internationaux en haltérophilie. À l’automne 2021, les forces de sécurité ont perquisitionné son domicile. Sergueï a été accusé d’avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste et envoyé dans un centre de détention provisoire. Le tribunal l’a condamné à sept ans de prison en raison de son amour pour la Bible.

Sergueï est né en juin 1961 dans le village urbain d’Elani, dans la région de Volgograd. Il est l’aîné d’une famille de trois enfants. Depuis sa plus tendre enfance, Sergey aime le sport. Il jouait au football et au hockey et aimait aussi collectionner les timbres. À l’âge de 13 ans, il entre à l’École d’art du Kosovo, où il devient maître dans le travail artistique du bois.

Sergey a une riche histoire d’activité professionnelle. Il a travaillé comme graphiste, a servi comme enseigne dans une brigade de marine de la flotte de la Baltique et a travaillé comme enseignant dans une école secondaire et un gymnase, ainsi que dans une école de sport pour les jeunes.

Sergey fait de l’haltérophilie depuis de nombreuses années. Il a établi deux records de Russie à l’arraché dans la catégorie de poids jusqu’à 65 kg et a développé une méthodologie d’entraînement, selon laquelle de nombreux gagnants, y compris des femmes, ont été entraînés.

Jusqu’à ce qu’il soit poursuivi au pénal, Sergueï vivait dans la ville de Znamensk, dans la région d’Astrakhan, et travaillait comme instructeur sportif, faisait la promotion du sport auprès des jeunes et organisait des tournois de football. Dans ses temps libres, il composait de la poésie et de la musique, jouait de la guitare, écrivait et publiait de la prose sur des sites littéraires, jouait au soccer, au volley-ball et aux échecs, et participait à des compétitions d’haltérophilie entre anciens combattants. il aimait aussi résoudre des mots croisés japonais et aller à la pêche.

Au début des années 2000, Sergueï, en tant que militaire, a commencé à faire des recherches approfondies sur la Bible. Il a été impressionné par sa cohérence intérieure, son exactitude historique et les prophéties accomplies dans ce livre. L’homme a décidé de démissionner 2 ans avant la retraite. En mai 2002, Sergueï s’est engagé sur le chemin chrétien.

Les changements dans son caractère ont profondément impressionné sa femme, Olga, avec qui Sergueï est marié depuis 1983, et en 2003, elle est également devenue chrétienne. Olga aime coudre et cuisiner. Ensemble, le couple a élevé un fils et une fille qui partagent leur vision de la vie. Sergey et Olga adorent passer du temps avec leurs enfants et petits-enfants : regarder des films ensemble, jouer à des jeux de société et se détendre dans la nature.

Les proches de Sergueï sont indignés par sa persécution injuste et sa lourde peine. Ils s’inquiètent pour son avenir.

Historique de l’affaire

Le matin de novembre 2021, des Témoins de Jéhovah ont été fouillés et interrogés à Akhtubinsk et Znamensk (région d’Astrakhan). Certains d’entre eux avaient déjà été surveillés. Les forces de sécurité ont enfoncé des portes, endommagé des biens et étendu des hommes et des femmes sur le sol. Le Comité d’enquête a ouvert une procédure pénale contre Sergueï Korolev, Rinat Kiramov et Sergueï Kosyanenko, considérant le culte pacifique comme une activité extrémiste. Les croyants ont été placés dans un centre de détention temporaire, puis dans un centre de détention provisoire, où ils ont passé plus d’un an et demi. En octobre 2022, l’affaire a été portée devant les tribunaux. Certains témoins de l’accusation, y compris celui classifié, se sont partiellement ou complètement rétractés de leur témoignage préliminaire. En avril 2023, le tribunal a condamné Korolev, Kiramov et Kosyanenko à 7 ans de prison chacun. Quatre mois plus tard, un appel a confirmé le verdict contre les croyants. La Cour de cassation a confirmé cette décision. En avril 2024, Rinat Kiramov a été illégalement transféré à l’unité n° 3 de la LIU, dans la région de Toula, où il a été soumis à des brimades et à la torture.