Actualisé: 19 avril 2024
Nom: Klikunov Sergey Aleksandrovich
Date de naissance: 20 avril 1975
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1), 282.3 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 630 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 779 jour en colonie
Phrase: peine sous forme de 8 ans d’emprisonnement, avec l’imposition de peines supplémentaires sous forme de privation du droit de s’engager dans des activités liées à la gestion et à la participation au travail des organisations publiques, pour une période de 5 ans, avec restriction de liberté pour une période de 1 an, avec purge d’une peine dans une colonie pénitentiaire à régime général
Actuellement détenu à: Penal Colony No. 8 in Republic of Tatarstan
Adresse de correspondance: Klikunov Sergey Aleksandrovich, born 1975, IK No. 8 in the Republic of Tatarstan, ul. Bazovaya, 26, g. Almetyevsk, Republic of Tatarstan, Russia, 423455

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «zonatelecom».

Les colis et colis ne doivent pas être envoyés en raison de la limite de leur nombre par an.

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

Dans la matinée de juin 2020, une série de perquisitions a été menée à Astrakhan avec la participation de plus d’une centaine d’agents de sécurité qui ont envahi les appartements des Témoins de Jéhovah locaux. Plusieurs poursuites pénales ont été engagées pour leur foi, Sergueï Klikunov a été envoyé en prison. En octobre 2021, le tribunal a prononcé une peine sévère à l’encontre du croyant : 8 ans dans une colonie à régime général.

Sergueï est né en 1975 à Astrakhan. Il a un frère cadet, Dmitriy. Enfant, Sergueï aimait pêcher. Après l’école, il a servi dans l’armée et a commencé à travailler – il a travaillé comme cheminot, soudeur, assembleur de structures métalliques, opérateur de chaufferie.

Sergueï est marié à Irina, ils ont deux filles adultes. Dans ses temps libres, Sergey aime toujours pêcher et jouer de la guitare.

« De nature, j’étais quelqu’un de calme, de gentil, mais je pouvais m’enflammer pour des bagatelles quand elles faisaient mal, et même conduire à des querelles. Et quand je buvais, à un moment donné, je devenais agressif et incontrôlable. Tout cela m’a causé beaucoup de problèmes, ainsi qu’à mon entourage et à ma famille », raconte Sergueï à propos de l’époque où il n’était pas encore Témoin de Jéhovah.

Au fil du temps, le couple s’est intéressé aux enseignements bibliques. Sergey note : « J’ai surmonté mes mauvaises habitudes et j’ai commencé à traiter l’alcool avec modération. Je n’avais plus de pannes et de scandales d’ivrognes. De plus, dans mon caractère, je suis devenue plus douce, plus docile, j’ai commencé à faire preuve de maîtrise de moi-même, à contrôler mon tempérament et mon irritabilité. La connaissance des Saintes Écritures a touché son cœur si profondément qu’en 2007, il s’est engagé sur le chemin du christianisme.

Les poursuites pénales ont privé la famille du seul soutien de famille.

Historique de l’affaire

En juin 2020, une enquête à Astrakhan a ouvert une procédure pénale en vertu d’un article extrémiste contre Sergueï Klikunov, Roustam Diarov, Evgueni Ivanov et son épouse, Olga. Le lendemain, une série de perquisitions a eu lieu. Après cela, quatre croyants ont été placés en détention. Au bout de 3 jours, Olga Ivanova a été transférée en résidence surveillée. Depuis juin 2021, l’affaire contre les croyants est examinée par les tribunaux. Le tribunal a condamné Evgueni, Sergueï et Roustam à 8 ans de prison, et Olga à 3,5 ans de prison. L’appel a confirmé cette décision en février 2022, et 10 mois plus tard, la Cour de cassation n’a fait que durcir la peine, ajoutant une interdiction pour les croyants de quitter Astrakhan après avoir purgé leur peine.