Actualisé: 12 avril 2024
Nom: Khorikov Yuriy Aleksandrovich
Date de naissance: 14 septembre 1967
Situation actuelle: accusé
Article du Code pénal russe: 282.2 (1), 282.3 (1)

Biographie

Yuriy Khurikov, retraité du ministère de l’Intérieur et ancien employé du service de sécurité économique, a été poursuivi pour avoir cru en Jéhovah Dieu avec son fils Roman.

Yuriy est né en 1967 dans le village de Dolinskoïe (Ukraine). Il a une sœur cadette. Leur père travaillait à l’usine comme soudeur, leur mère comme opératrice de chaufferie.

Dans sa jeunesse, Yuriy aimait le sport, il pratiquait la boxe. Après l’école, il est entré à l’École supérieure militaro-politique interarmes de Novossibirsk et a obtenu son diplôme en 1988.

Yuriy a une riche feuille de route : pendant deux ans, il a été secrétaire du comité Komsomol du terrain d’entraînement de la ville de Berdiansk ; de 1990 à 1992, il a été assistant du chef du département politique de l’École militaire unie de Simferopol en Crimée ; puis a travaillé pendant un certain temps au service des enquêtes criminelles ; De 2006 à 2021, il a travaillé dans le service de sécurité économique d’une banque de Sourgout, d’où Yuriy a dû démissionner en raison des accusations d’extrémisme portées contre lui.

Yuriy a rencontré sa future femme, Irada, alors qu’il était étudiant à Novossibirsk. Il était cadet militaire et elle étudiait à l’Institut pédagogique. En 1987, les jeunes se sont mariés. Irada a travaillé comme enseignante de maternelle, puis comme opératrice de chaufferie. Les Khorikov ont deux enfants. Le fils aîné est marié et la fille est encore à l’école. Les deux conjoints sont déjà à la retraite. Ils adorent marcher, discuter avec des amis dans la nature et résoudre des mots croisés japonais.

Yuriy réfléchissait souvent au sens de la vie. Son point de vue a changé après sa connaissance de la Bible. Selon lui, c’est à ce moment-là qu’il a ressenti la paix et la tranquillité dans son cœur. En 2004, il a suivi sa femme sur le chemin chrétien.

Le coronavirus a affecté la santé de Yuriy, et les poursuites pénales et le licenciement qui en découlent ont ajouté aux inquiétudes. La famille essaie de ne pas perdre son optimisme et de se soutenir mutuellement pendant cette période difficile.

Historique de l’affaire

En février 2019, après une série de perquisitions à Sourgout, accompagnées de tortures et de passages à tabac, Evgueni Kozak est devenu accusé dans une affaire pénale pour sa foi. Il a été accusé d’avoir participé aux activités d’une organisation extrémiste et d’en avoir financé les activités. Plus tard, dans le cadre de l’affaire pénale, les forces de l’ordre ont effectué plusieurs autres perquisitions au domicile des Témoins de Jéhovah. En juillet 2023, Valentina Alekseïeva et Kirill Severinchik ont également été poursuivis en vertu de l’article sur la participation aux activités d’une communauté interdite, et Iouri et Roman Khorikov ont été accusés d’avoir organisé ses activités et d’en avoir financé les activités.