Actualisé: 19 avril 2024
Nom: Gerasimov Artem Vyacheslavovich
Date de naissance: 13 janvier 1985
Situation actuelle: Personne condamnée
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 1416 jour en colonie
Phrase: Peine d’emprisonnement de 6 ans dans une colonie pénitentiaire de régime général
Actuellement détenu à: Penal Colony No. 10 in Rostov Region
Adresse de correspondance: Gerasimov Artem Vyacheslavovich, born 1985, IK No 10 in Rostov Region, per. Kazachiy, 22, g. Rostov-on-Don, Russia, 344033

Les lettres d’appui peuvent être envoyées par la poste ou par le biais du «zonatelecom».

Les colis et colis ne doivent pas être envoyés en raison de la limite de leur nombre par an.

Remarque : il est interdit de discuter de sujets liés aux poursuites pénales dans les lettres. Les langues autres que le russe ne passeront pas.

Biographie

Au printemps 2019, des agents du FSB ont arrêté Artem Gerasimov, Témoin de Jéhovah, à Yalta. Le croyant a été accusé d’extrémisme et condamné à une amende de 400 000 roubles. Cependant, en 2020, la Cour suprême de Crimée a durci la peine, remplaçant l’amende par 6 ans de prison. Artem fut envoyé dans la colonie.

Artem est né en 1985 à Yalta. Enfant, il aimait le tennis de table et la lutte.

Artem se souvient : « J’ai fait l’expérience de l’influence positive que la Bible peut avoir sur la vie, de l’aide qu’elle peut apporter même dans les moments difficiles. La période la plus difficile de ma vie a été mon adolescence, où en cinq ans, j’ai perdu six êtres chers, dont mon père. Si je me souviens bien, dès le début de ma vie consciente, je me suis intéressé aux questions spirituelles, aux questions sur Dieu. Mais plus tard, quand on perd des proches un par un, il est facile de devenir athée, sans comprendre pourquoi, enfant, « Dieu m’enlève » mes proches. Mais heureusement, c’est à cette époque que j’ai commencé à étudier la Bible. Et ce fut un grand réconfort pour moi d’apprendre que Jéhovah, comme Jésus l’a dit, n’est pas 'le Dieu des morts, mais des vivants, car avec lui tous sont vivants'.

Artem a acquis le métier de pâtissier, mais a ensuite travaillé dans diverses spécialités de travail. Avec ses amis, il aimait jouer au volley-ball et faire du camping avec des nuitées dans les endroits pittoresques de la Crimée.

Lorsque la police anti-émeute a fait irruption dans la maison d’Artem, son frère, qui ne partageait pas ses convictions religieuses, lui a demandé : « Pourquoi es-tu venu à Artem ? Après tout, il se promène dans la ville avec la Bible, pas avec une mitrailleuse. Les voisins et les collègues de travail parlent du croyant comme d’une personne exceptionnellement paisible.

Historique de l’affaire

En mars 2019, Artyom Gerasimov, cuisinier de profession, a été accusé d’avoir organisé les activités d’une organisation extrémiste. C’est ainsi que l’enquête a qualifié les conversations pacifiques du croyant sur des sujets religieux et la lecture de la Bible dans un cercle étroit, y voyant un « danger public ». Les appartements de Gerasimov et d’autres croyants ont été perquisitionnés. Un an plus tard, le tribunal de la ville de Yalta l’a condamné à une amende de 400 000 roubles, mais le 4 juin 2020, la Cour suprême de Crimée a durci la peine, remplaçant l’amende par 6 ans de prison. Après l’envoi d’Artyom dans la colonie, les officiers du FSB commencèrent à « développer » ses amis et connaissances.