Actualisé: 19 mai 2024
Nom: Bazhenov Konstantin Viktorovich
Date de naissance: 10 mai 1975
Situation actuelle: qui a purgé la peine principale
Article du Code pénal russe: 282.2 (1)
Temps passé en prison: 2 jour dans un centre de détention provisoire, 432 jour dans le cadre d’une détention provisoire, 502 jour en colonie
Phrase: une peine de 3 ans et 6 mois d’emprisonnement à purger dans une colonie pénitentiaire de régime général ; avec privation du droit de s’engager dans des activités liées au leadership et à la participation au travail des organisations publiques pendant une période de 5 ans, avec restriction de la liberté pendant une période de 1 an
Actuellement détenu à: Penal Colony #3 of UFSIN for Ulyanovsk Region
Adresse de correspondance: Konstantin Viktorovich Bazhenov, born 1975, Penal Colony #3 of UFSIN for Ulyanovsk Region, ul. Osipenko, 22, Ulyanovsk, 433510, Russian Federation

Biographie

Konstantin Bazhenov est né en 1975 à Veliky Novgorod dans une famille éloignée de la religion. Enfant, il a déménagé en Ukraine avec ses parents et son frère. Enfant, Konstantin s’adonne à la gymnastique, aime la musique, est diplômé d’une école de musique et devient chef d’une fanfare. En même temps, dès son plus jeune âge, Konstantin était une personne de principes et réfléchie. Animé par des convictions pacifistes personnelles, il n’a pas servi dans les forces armées. Pendant ses années d’études, il a fait des recherches sur la littérature spirituelle de différentes religions. Il a trouvé des réponses à ses questions lorsqu’il a commencé une étude biblique.

Pour gagner sa vie, Konstantin a maîtrisé l’art d’un maçon-poêleur. Au fil du temps, alors qu’il vivait en Ukraine, il a rencontré Irina, et en 2001, ils ont décidé de fonder une famille. En 2009, Konstantin et Irina ont déménagé en Russie. Le couple adore voyager à travers le pays. Ils ont des passe-temps créatifs : Irina aime dessiner et Konstantin aime jouer des instruments de percussion.

Les proches de Konstantin supportent très douloureusement son arrestation injuste. Ils ne comprennent pas comment une personne gentille, sensible et pacifique peut être accusée d’extrémisme et d’incitation à la haine. Ils sont très inquiets pour lui et espèrent que les autorités se rendront compte qu’ils ont fait une erreur.

En 2019, le tribunal du district Leninsky de Saratov a condamné Konstantin Bazhenov à 3,5 ans de colonie parce qu’il croit en Dieu. La Cour d’appel a confirmé cette décision. Le 5 mai 2021, Konstantin Bajenov, 45 ans, a été libéré sur parole de la colonie de Dimitrovgrad et envoyé dans un centre de détention temporaire pour citoyens étrangers en vue de son expulsion vers le territoire ukrainien, sa citoyenneté russe ayant été révoquée en raison de poursuites pénales.

Historique de l’affaire

En septembre 2019, le juge Dmitry Larin a immédiatement envoyé 6 habitants de Saratov en prison pour une peine de 2 à 3,5 ans simplement pour avoir lu la Bible, chanté des cantiques et prié. Depuis 2017, les forces de sécurité exercent une surveillance secrète des croyants. À l’été 2018, leurs domiciles ont été perquisitionnés et des publications interdites y ont été plantées. Pendant que l’enquête était en cours, ils ont dû se rendre dans un centre de détention provisoire, assignés à résidence et sous l’engagement de ne pas en sortir. Un an plus tard, malgré l’absence de victimes dans l’affaire, les croyants ont été reconnus coupables. À leur arrivée à la colonie d’Orenbourg, 5 des 6 condamnés ont été battus par le personnel de l’institution. Mahammadiev a été hospitalisé, et les autres ont été placés dans une cellule de punition pendant un certain temps. Les prisonniers d’opinion de Saratov ont exercé diverses professions en prison. En mai 2020, Mahammadiev et Bazhenov ont été déchus de leur nationalité russe et, après leur libération, expulsés de Russie. Les 6 croyants ont déjà purgé leur peine. En septembre 2022, la Cour de cassation a rejeté la plainte, et le verdict et l’arrêt en appel sont restés inchangés.